TPMP: malgré les regrets, Hanouna continuera « à rire de tout et de tous »

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter People

OK

Dans une interview accordée au JDD ce dimanche, l’animateur vedette fait de nouveau preuve de regrets après le canular jugé homophobe qui s’est déroulé durant son émission. Mais hors de question de renoncer à l’exercice du direct.

L’animateur vedette de C8, Cyril Hanouna, entend continuer à présenter en direct son émission « Touche pas à mon poste », malgré les polémiques soulevées par certaines séquences ces derniers mois.

« C’est le direct qui donne sa vérité à un programme. C’est ma marque de fabrique », explique dans le Journal du dimanche l’animateur, dont un canular jugé homophobe a suscité des milliers de plaintes de téléspectateurs auprès du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) et l’ouverture d’une procédure de sanction.

« Avec le direct, je me mets à nu: avec mes émotions, mes peines, mes conneries et mes sorties de route. En 1.000 émissions, sur cinq ans, j’ai dû connaître une huitaine de dérapages », se défend Cyril Hanouna, qui écarte toute idée d’enregistrer son émission plutôt que de la faire en direct.

De nouveaux « regrets »

Après avoir fait son mea culpa cette semaine sur le site de Libération, il exprime à nouveau des « regrets » dans le JDD. Tout en faisant aussi part de sa « colère »: « Certains médias se sont précipités sans discernement, ni vérification, pour me caricaturer en être sectaire ou homophobe. Ces accusations sont aussi graves qu’infondées. »

« Je continuerai (…) à rire de tout et de tous ! », affirme Cyril Hanouna, qui « envisage » néanmoins de « faire évoluer » son émission. « Nous réfléchissons à des changements éditoriaux substantiels », ajoute-t-il.

Le CSA a annoncé mardi l’ouverture d’une procédure de sanction contre la chaîne C8 après avoir reçu plus de 25.000 plaintes de téléspectateurs au sujet de ce canular jugé homophobe. En parallèle, une cinquantaine d’annonceurs ont suspendu la diffusion de publicité pendant le créneau horaire de l’émission.

Dans ce canular diffusé le 18 mai, l’animateur, qui s’est fait passer pour un bisexuel dans une petite annonce, répond de façon caricaturale et en direct aux hommes qui le contactent, suscitant l’hilarité du public.

View the Original article

Canular téléphonique dans TPMP: la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa veut rencontrer Cyril Hanouna

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…   Voir le direct Recettes de cuisine Météo Psycho-Sexo Les plus lus Newsletters   .dropdown-menu .member-signed, .dropdown-menu .member-unsigned

View the Original article

TPMP: les précédents dérapages de Cyril Hanouna

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter People

OK

Nouilles dans le slip, agressions sexuelles, humiliations… Alors qu’il est accusé d’homophobie à la suite d’un canular téléphonique, retour sur les différentes polémiques de Cyril Hanouna. 39.245. C’est le nombre de signalement reçus par le CSA depuis le 1er janvier 2016 au sujet de Cyril Hanouna et ses différentes émissions sur C8. Parmi ces signalements, 32.500 concernent l’émission du 18 mai 2017, précise Le Parisien. Ce jour-là, le présentateur piège des homosexuels par le biais d’une petite annonce. Une séquence jugée homophobe qui a provoqué la colère de nombreux téléspectateurs, d’associations et de la ministre de la Culture François Nyssen, mais aussi la suspension des publicités. 

Si un extrait de l’émission n’a jamais autant été pointé du doigt, ce n’est toutefois pas la première fois que Cyril Hanouna, le talk-show Touche pas à mon poste et ses émissions dérivées se voient épingler par le CSA. Retour sur les moments les plus dérangeants de « Baba », et les polémiques qui en ont découlé.

Janvier 2016 

Pour « illustrer » l’expression « avoir le cul bordé de nouilles », Cyril Hanouna décide, avec son invité Stéphane Rotenberg, de verser des nouilles dans le slip de Mathieu Delormeau, désigné par les autres chroniqueurs présents sur le plateau, et malgré ses protestations. Il est ensuite forcé à s’asseoir à sa place sans repasser par les coulisses pour se changer.

Avril 2016

Quelques minutes avant le début du prime de Nouvelle Star sur C8, Gilles Verdez s’introduit dans la loge de Joey Starr, alors juré de l’émission. Mais le rappeur n’apprécie pas cette visite. Alors que sur le plateau de TPMP, où la rencontre est diffusée en direct, Cyril Hanouna demande à son chroniqueur d’embrasser JoeyStarr, ce dernier gifle Gilles Verdez, qui quitte précipitamment les lieux, le visage en sang.

Septembre 2016

Quelques temps après avoir été forcé à faire son coming-out sur le plateau, de Mathieu Delormeau subit une véritable humiliation en direct. Cyril Hanouna s’agace contre le chroniqueur en lui rappelant que NRJ12 l’avait « mis dehors comme une merde » et ajoute: « Qui c’est qui est venu en juillet dans mon bureau dans une pleureuse? (…) Mais ferme ta gueule! », sous les rires des autres chroniqueurs et du public.

Octobre 2016

Sur le plateau des 35h de Baba, le chroniqueur Jean-Michel Maire embrasse le sein d’une jeune femme, Soraya et ce sans son consentement, cette dernière lui ayant à plusieurs reprises dit « non » lors que Maire lui demande un « smack ». Le tout, au côté d’un Cyril Hanouna en pleine crise de fou rire qui propose de les « cacher ».

Novembre 2016

Cyril Hanouna piège Mathieu Delormeau et lui fait croire qu’il est complice d’un meurtre. En plein rendez-vous chez un producteur (en réalité un acteur complice), l’animateur de C8 joue les énervés et simule une bagarre avec leur hôte qui tombe sur sa table et termine inconscient. Hanouna demande alors à Delormeau, témoin de la scène, de porter le chapeau et de rendre des comptes à la police à sa place. Ce dernier, forcé, accepte à contre-coeur, sous le choc. 

Décembre 2016

Dans une séquence hors antenne repêchée dans un montage « humoristique », Cyril Hanouna propose à la chroniqueuse Capucine Anav de fermer les yeux et de poser ses mains sur lui, afin de deviner quelle partie du corps elle lui touche. Il termine par poser les mains de la jeune femme sur son entrejambe.

Mai 2017

Dans son émission TPMP Baba Hotline, Cyril Hanouna piège des homosexuels par le biais de petites annonces postées sur un site de rencontre. Le présentateur se fait passer pour « Jean-José, bisexuel de 26 ans, très sportif et super bien monté », et échange des paroles très crues avec six hommes et une femme qui ignorent être victimes d’un canular. Le tout, devant pas moins de 750.000 téléspectateurs. 

N.B. 0

View the Original article

TPMP: après la polémique, C8 propose de produire des spots anti-homophobie

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter People

OK

Afin de répondre à la controverse qui ne cesse d’enfler à la suite d’une séquence jugée homophobe, diffusée dans TPMP, la chaîne propose de participer à la visibilité des luttes LGBT. 

Alors que les annonceurs continuent à abandonner le talk-show de Cyril Hanouna, C8 met les bouchées doubles pour tenter d’apaiser la controverse. Ce mardi, cinq jours après la diffusion dans Touche pas à mon poste! d’un canular jugé homophobe, le directeur général de C8 a proposé de produire et de diffuser des spots de soutien aux associations anti-homophobie. 

« C’était un canular qui a été mal interprété », a réagi Franck Appietto sur Europe 1. « Ce qui m’intéresse aujourd’hui c’est qu’on donne la parole aux associations anti-homophobie. Je leur lance un appel, pour toutes celles qui ont besoin de visibilité je leur propose de nous contacter, on produira et on diffusera sur les antennes du groupe un spot pour les soutenir parce que nous combattons l’homophobie depuis toujours », a-t-il assuré.

Le patron de télévision a cependant tenu à rappeler les circonstances dans lesquelles la séquence a été diffusée, cherchant à minimiser le rapport avec le show quotidien animé par son animateur-vedette:

« C’est une séquence qui est passée en direct en troisième partie de soirée, avec une interdiction aux moins de 12 ans et qui n’a rien à voir avec l’émission d’access qu’on essaie de fragiliser en attaquant Cyril », s’est-il défendu.

Franck Appietto a également expliqué qu’il ne va « pas (s’)excuser au-delà de ce qu’a fait Cyril », bien qu’il comprenne « très bien qu’il y a des gens qui ont été heurtés » et qu’il le « regrette ».

Un scandale en crescendo

Jeudi dernier, Cyril Hanouna a piégé des personnes homosexuelles dans son émission spéciale Radio Baba. Aux alentours de minuit, les téléspectateurs ont pu voir l’animateur répondre au téléphone à des hommes pensant s’adresser à l’auteur d’une petite annonce factice, publiée par Cyril Hanouna lui-même sur VivaStreet. Adoptant une voix aiguë et une attitude efféminée, le présentateur a entretenu des conversations salaces avec les appelants. Certains d’entre eux ont révélé leur nom et leur profession.

Très vite, les réactions indignées ont afflué sur les réseaux sociaux, venant d’internautes et d’associations de lutte contre l’homophobie. Si l’animateur réagit dès le lendemain en donnant la parole à des représentants d’association sur son plateau, la polémique ne fait qu’enfler: les plaintes aux CSA n’ont cessé de se multiplier, dépassant ce lundi le record absolu de 20.000 signalements.

Les annonceurs désertent

En réponse, une dizaine d’annonceurs ont fait savoir sur Twitter dès lundi qu’ils suspendaient leur publicité ou sponsoring de l’émission phare de C8. Skoda est le dernier en date à rejoindre cette liste, où figurent notamment PSA, Flunch, Décathlon, Orange, Petit Navire, Thomson, Bouygues Immobilier, Guerlain, Pringles, Chanel, Tassimo ou encore Disney Land Paris. Des défections répétées que Franck Appietto tente de relativiser:

« C’est seulement quelques annonceurs qui se retirent de l’émission et de l’antenne », a-t-il estimé. « Ce n’est pas la majorité. » Il a également remercié « les 200 annonceurs qui ont fait la nuance entre TPMP et une séquence tardive interdite aux moins de 12 ans. »

Un discours mesuré qui cache peut-être une menace un peu plus directe. Après les nombreuses polémiques qui ont entaché l’émission ces dernières années, celle-ci pourrait être celle de trop: pour Christine Kelly, ancienne membre du CSA, « le risque de suppression de l’émission de Cyril Hanouna existe ».

B.P. avec AFP 0

View the Original article

Accusations d’homophobie dans TPMP: le mea culpa de Cyril Hanouna

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…   Voir le direct Recettes de cuisine Météo Psycho-Sexo Les plus lus Newsletters   .dropdown-menu .member-signed, .dropdown-menu .member-unsigned

View the Original article

TPMP: après la polémique, Hanouna fait réagir en direct des associations de lutte contre l’homophobie

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter People

OK

L’animateur-vedette, dans le viseur du CSA après une séquence qualifiée d’homophobe, est revenu ce vendredi sur ces images dans Touche pas à mon poste, invitant des responsables d’associations spécialisées à prendre la parole.

Habitué à causer la controverse avec son émission Touche pas à mon poste sur C8, Cyril Hanouna fait de nouveau face à un retour de bâton médiatique. En cause, une séquence diffusée en direct ce jeudi: lors de son prime-time Radio Baba, l’animateur a piégé par téléphone des personnes homosexuelles.

Ces dernières ont appelé le plateau en pensant répondre à une fausse annonce postée sur le site VivaStreet par l’animateur, dans laquelle un jeune homme bisexuel recherchait des rencontres sexuelles. L’animateur leur a répondu en adoptant une voix et des manières efféminées, les incitant aux échanges salaces sous les rires du public.

pic.twitter.com/teSE4LWilY

View the Original article

TPMP: près de 3.000 plaintes au CSA, Hanouna réfute les accusations d’homophobie

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l’utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d’audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d’intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies…   Voir le direct Recettes de cuisine Météo Psycho-Sexo Les plus lus Newsletters   .dropdown-menu .member-signed, .dropdown-menu .member-unsigned

View the Original article