La proposition polémique du MR: "Engager des intérimaires dans la fonction publique"

La proposition polémique du MR: « Engager des intérimaires dans la fonction publique » – La DHFermer la publicité

Votre version d’Internet Explorer est dépassée.

Nous vous invitons à utiliser un navigateur plus récentpour utiliser notre site dans les meilleures conditions.

Menu

View the Original article

Une prime polémique à 8.000€ dans le mini-ministère bruxellois en charge de la fiscalité

« 140 »: »http://r1.ldh.be/image/79/592928c3cd702b5fbed02d79.jpg », »300″: »http://r1.ldh.be/image/7c/592928c3cd7002254310ff7c.jpg », »620″: »http://r1.ldh.be/image/7b/592928c3cd7002254310ff7b.jpg », »703″: »http://r1.ldh.be/image/7a/592928c3cd702b5fbed02d7a.jpg »

View the Original article

Une prime polémique à 8.000€ dans le mini-ministère bruxellois en charge de la fiscalité

« 140 »: »http://r1.ldh.be/image/79/592928c3cd702b5fbed02d79.jpg », »300″: »http://r1.ldh.be/image/7c/592928c3cd7002254310ff7c.jpg », »620″: »http://r1.ldh.be/image/7b/592928c3cd7002254310ff7b.jpg », »703″: »http://r1.ldh.be/image/7a/592928c3cd702b5fbed02d7a.jpg »

View the Original article

Cannes 2017 : Mathieu Kassovitz revient sur la polémique Assassin(s), vingt ans après

View the Original article

TPMP: après la polémique, C8 propose de produire des spots anti-homophobie

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter People

OK

Afin de répondre à la controverse qui ne cesse d’enfler à la suite d’une séquence jugée homophobe, diffusée dans TPMP, la chaîne propose de participer à la visibilité des luttes LGBT. 

Alors que les annonceurs continuent à abandonner le talk-show de Cyril Hanouna, C8 met les bouchées doubles pour tenter d’apaiser la controverse. Ce mardi, cinq jours après la diffusion dans Touche pas à mon poste! d’un canular jugé homophobe, le directeur général de C8 a proposé de produire et de diffuser des spots de soutien aux associations anti-homophobie. 

« C’était un canular qui a été mal interprété », a réagi Franck Appietto sur Europe 1. « Ce qui m’intéresse aujourd’hui c’est qu’on donne la parole aux associations anti-homophobie. Je leur lance un appel, pour toutes celles qui ont besoin de visibilité je leur propose de nous contacter, on produira et on diffusera sur les antennes du groupe un spot pour les soutenir parce que nous combattons l’homophobie depuis toujours », a-t-il assuré.

Le patron de télévision a cependant tenu à rappeler les circonstances dans lesquelles la séquence a été diffusée, cherchant à minimiser le rapport avec le show quotidien animé par son animateur-vedette:

« C’est une séquence qui est passée en direct en troisième partie de soirée, avec une interdiction aux moins de 12 ans et qui n’a rien à voir avec l’émission d’access qu’on essaie de fragiliser en attaquant Cyril », s’est-il défendu.

Franck Appietto a également expliqué qu’il ne va « pas (s’)excuser au-delà de ce qu’a fait Cyril », bien qu’il comprenne « très bien qu’il y a des gens qui ont été heurtés » et qu’il le « regrette ».

Un scandale en crescendo

Jeudi dernier, Cyril Hanouna a piégé des personnes homosexuelles dans son émission spéciale Radio Baba. Aux alentours de minuit, les téléspectateurs ont pu voir l’animateur répondre au téléphone à des hommes pensant s’adresser à l’auteur d’une petite annonce factice, publiée par Cyril Hanouna lui-même sur VivaStreet. Adoptant une voix aiguë et une attitude efféminée, le présentateur a entretenu des conversations salaces avec les appelants. Certains d’entre eux ont révélé leur nom et leur profession.

Très vite, les réactions indignées ont afflué sur les réseaux sociaux, venant d’internautes et d’associations de lutte contre l’homophobie. Si l’animateur réagit dès le lendemain en donnant la parole à des représentants d’association sur son plateau, la polémique ne fait qu’enfler: les plaintes aux CSA n’ont cessé de se multiplier, dépassant ce lundi le record absolu de 20.000 signalements.

Les annonceurs désertent

En réponse, une dizaine d’annonceurs ont fait savoir sur Twitter dès lundi qu’ils suspendaient leur publicité ou sponsoring de l’émission phare de C8. Skoda est le dernier en date à rejoindre cette liste, où figurent notamment PSA, Flunch, Décathlon, Orange, Petit Navire, Thomson, Bouygues Immobilier, Guerlain, Pringles, Chanel, Tassimo ou encore Disney Land Paris. Des défections répétées que Franck Appietto tente de relativiser:

« C’est seulement quelques annonceurs qui se retirent de l’émission et de l’antenne », a-t-il estimé. « Ce n’est pas la majorité. » Il a également remercié « les 200 annonceurs qui ont fait la nuance entre TPMP et une séquence tardive interdite aux moins de 12 ans. »

Un discours mesuré qui cache peut-être une menace un peu plus directe. Après les nombreuses polémiques qui ont entaché l’émission ces dernières années, celle-ci pourrait être celle de trop: pour Christine Kelly, ancienne membre du CSA, « le risque de suppression de l’émission de Cyril Hanouna existe ».

B.P. avec AFP 0

View the Original article

TPMP: après la polémique, Hanouna fait réagir en direct des associations de lutte contre l’homophobie

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter People

OK

L’animateur-vedette, dans le viseur du CSA après une séquence qualifiée d’homophobe, est revenu ce vendredi sur ces images dans Touche pas à mon poste, invitant des responsables d’associations spécialisées à prendre la parole.

Habitué à causer la controverse avec son émission Touche pas à mon poste sur C8, Cyril Hanouna fait de nouveau face à un retour de bâton médiatique. En cause, une séquence diffusée en direct ce jeudi: lors de son prime-time Radio Baba, l’animateur a piégé par téléphone des personnes homosexuelles.

Ces dernières ont appelé le plateau en pensant répondre à une fausse annonce postée sur le site VivaStreet par l’animateur, dans laquelle un jeune homme bisexuel recherchait des rencontres sexuelles. L’animateur leur a répondu en adoptant une voix et des manières efféminées, les incitant aux échanges salaces sous les rires du public.

pic.twitter.com/teSE4LWilY

View the Original article

Polémique à la Chambre: Des collaborateurs suspectés d’être payés en noir… depuis 18 ans

« 140 »: »http://r2.ldh.be/image/41/591eceaccd70022542e93d41.jpg », »300″: »http://r2.ldh.be/image/61/591eceaccd702b5fbeab3f61.jpg », »620″: »http://r1.ldh.be/image/63/591eceaccd702b5fbeab3f63.jpg », »940″: »http://r1.ldh.be/image/60/591eceaccd702b5fbeab3f60.jpg »

View the Original article

Polémique à la Chambre: Des collaborateurs suspectés d’être payés en noir… depuis 18 ans

« 140 »: »http://r2.ldh.be/image/41/591eceaccd70022542e93d41.jpg », »300″: »http://r2.ldh.be/image/61/591eceaccd702b5fbeab3f61.jpg », »620″: »http://r1.ldh.be/image/63/591eceaccd702b5fbeab3f63.jpg », »940″: »http://r1.ldh.be/image/60/591eceaccd702b5fbeab3f60.jpg »

View the Original article

Polémique Netflix à Cannes: les scénaristes appellent à revoir la réglementation

  Deux films Netflix ont été retenus cette année au Festival de Cannes – Valery Hache – AFP Commenter 0 Imprimer

View the Original article