Soupçon d’irrégularités au Parlement : une enquête ouverte au parquet de Bruxelles

« 140 »: »http://r1.ldh.be/image/8e/59282d36cd700225430d8e8e.jpg », »300″: »http://r1.ldh.be/image/6b/59282d36cd702b5fbecc926b.jpg », »620″: »http://r1.ldh.be/image/8d/59282d36cd700225430d8e8d.jpg », »940″: »http://r1.ldh.be/image/8f/59282d36cd700225430d8e8f.jpg »

View the Original article

Soupçon d’irrégularités au Parlement : une enquête ouverte au parquet de Bruxelles

« 140 »: »http://r1.ldh.be/image/8e/59282d36cd700225430d8e8e.jpg », »300″: »http://r1.ldh.be/image/6b/59282d36cd702b5fbecc926b.jpg », »620″: »http://r1.ldh.be/image/8d/59282d36cd700225430d8e8d.jpg », »940″: »http://r1.ldh.be/image/8f/59282d36cd700225430d8e8f.jpg »

View the Original article

Enquête, arrestations et victimes: ce que l’on sait de l’attentat de Manchester

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter BFMTV Midi

OK

Lundi soir, la ville britannique de Manchester a été frappé par un attentat. 22 personnes sont mortes, 59 autres blessées. Où en est l’enquête? Qui sont les victimes? BFMTV.com fait le point. 

Les enquêteurs britanniques progressent, ce jeudi, dans le démantèlement du réseau djihadiste qui a aidé l’auteur de l’attentat de Manchester, avec deux nouvelles arrestations. 

Lundi soir, un public composé de nombreux jeunes, venu écouter Ariana Grande, a été frappé par un attentat suicide à la fin du concert. Là, entre les notes de pop et les ballons, 22 personnes sont mortes, 64 autres ont été blessées. Depuis, le groupe terroriste Daesh a revendiqué l’attentat en affirmant qu’un « des soldats du califat a placé une bombe dans la foule » lors du concert. Il promet d’autres attaques. Le niveau d’alerte en Grande-Bretagne a été relevé au stade « critique ». 

Les victimes

L’attentat de Manchester a tué 22 personnes. Parmi lesquelles, une jeune enfant de 8 ans, des adolescentes, ou encore des parents venus récupérer leurs enfants à la sortie du concert. Un policier a également péri.

Ce jeudi, la police a annoncé avoir identifié toutes les victimes. Les familles ont été prévenues. Certaines ont décidé d’annoncer le décès de leurs proches sur les réseaux sociaux. 

View the Original article

Mars: une enquête pointe les raisons du crash de l’atterrisseur européen

  Vue d’artiste de l’atterrissage de Schiaparelli, tel qu’il était censé se dérouler. – ESA Si l’atterrisseur Schiaparelli s’est crashé sur Mars en octobre dernier, la faute en incombe à un logiciel de bord qui n’a pas su gérer correctement la descente. A prendre en compte avant la mission ExoMars 2020.

Un logiciel de bord trompé « par des informations contradictoires » juste avant l’atterrissage sur Mars: les raisons du crash du module européen Schiaparelli le 19 octobre ont été établies par une enquête diligentée par l’Agence spatiale européenne (ESA). L’aventure du démonstrateur d’atterrissage, qui venait d’effectuer un voyage de sept mois vers Mars avec une sonde européano-russe, s’était terminée brutalement par une chute libre de 3,7 km. L’impact au sol s’est produit à la vitesse de 540 km/heure.

Menée par des experts indépendants sous la présidence de l’inspecteur général de l’ESA, l’enquête, mise en ligne mercredi soir, corrobore les premières hypothèses avancées en interne par l’ESA dès novembre. Elle formule une série de recommandations pour éviter que de tels « défauts et faiblesses » ne se reproduisent à l’avenir, indique l’agence.

Retenir « les leçons » pour ExoMars 2020

L’Europe spatiale et la Russie préparent en effet une mission conjointe, ambitieuse et délicate, qui prévoit d’envoyer sur Mars en 2020 un robot mobile chargé de forer le sol pour tenter de trouver des traces de vie passée.

« Il y a clairement un certain nombre de domaines qui auraient dû recevoir davantage d’attention dans la préparation, la validation et la vérification du système d’entrée, de descente et d’atterrissage », estime David Parker, directeur des vols habités et de l’exploration robotique à l’ESA. « Nous allons tenir compte des leçons » de cet épisode pour la préparation de la mission ExoMars 2020, dit-il.

Jusqu’à présent, seuls les Américains sont parvenus à poser sur Mars des engins qui ont réussi à fonctionner. Le rapport d’enquête souligne que le module test Schiaparelli « était très proche d’atterrir avec succès sur Mars à l’endroit prévu ». Il formule seize recommandations sur le plan de l’ingénierie, des tests mais aussi de l’organisation en vue d’ExoMars 2020, mission complexe.

D. N. avec AFP 0

View the Original article

Afghanistan: enquête pour « terrorisme » après l’attaque contre des étrangers

  Illustration – Un soldat géorgien de l’Otan sur les lieux d’une attaque – WAKIL KOHSAR / AFP Les autorités afghanes privilégient la piste « terroriste », après une attaque contre les locaux d’une ONG à Kaboul. Une allemande a été tuée et une finlandaise enlevée au cours de l’assaut.

Les autorités privilégient la piste « terroriste » après l’attaque meurtrière contre la résidence d’une ONG à Kaboul samedi soir, au cours de laquelle une Allemande a été tuée et une Finlandaise enlevée, a indiqué lundi le ministère de l’Intérieur à l’AFP.

« Une enquête est en cours et pour nous il s’agit d’une attaque terroriste », a déclaré le porte-parole du ministère, Najib Danish, sans rien révéler des éléments en sa possession, ni des auteurs de cette opération.

Interrogé précisément sur ce point par les médias locaux, le chef de la police de Kaboul, Hassan Shah Frogh, s’est cependant montré prudent: « Il est possible que les insurgés talibans soient derrière cette attaque », conduite contre une maison d’hôtes dans l’ouest de Kaboul. Un garde afghan a également été tué lors de l’assaut.

Protection refusée

« Mais pourquoi auraient ils fait ça ? », a-t-il fait valoir à la télévision Tolo News, notant que les « Talibans conduisent ce genre d’actions quand ils ont subi beaucoup de pertes ou lorsqu’un de leurs dirigeants importants a été arrêté ».

Ce qui n’est pas le cas, au moment où les insurgés viennent de lancer leur offensive de printemps, promettant de chasser les troupes occidentales du pays et multiplient les fronts contre les forces afghanes. Hassan Shah Frogh a par ailleurs affirmé avoir proposé une protection aux ressortissants étrangers vivant dans cette maison mais ces derniers l’avaient refusée, selon lui.

Enlèvements récurrents

Les deux victimes travaillaient pour l’ONG suédoise « Operation Mercy », présente depuis 2006 en Afghanistan pour réduire la mortalité infantile et soutenir les femmes.

Les ministères des Affaires étrangères d’Allemagne et de Finlande ont confirmé dimanche la mort d’une de leurs ressortissantes pour le premier et l’enlèvement d’une autre, pour le second qui a réclamé « sa libération immédiate ».

Les enlèvements d’étrangers pour des motifs politiques ou crapuleux se produisent régulièrement en Afghanistan et à Kaboul en particulier. Ils visent principalement les employés d’ONG, moins protégés que les diplomates ou les employés de l’ONU. La sécurité est devenue un véritable défi dans le pays, avec la pauvreté ambiante et l’augmentation des combats.

G.D. avec AFP 0

View the Original article

Paris au cinéma: Enquête au Louvre avec Tom Cruise et Tom Hanks

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter People

OK

PARIS AU CINEMA – BFMTV.com vous invite chaque semaine à découvrir comment le 7e Art a représenté la Ville Lumière.

« Le Louvre, superstar des plateaux de cinéma ». Ainsi titrait en février 2014 Le Parisien, qui annonçait qu’en 2013 120 tournages avaient eu lieu dans l’enceinte du musée. Et pas des moindres: ceux de Lucy de Luc Besson et du film d’animation Les Schtroumpfs 2. En 2017, le musée continue toujours de fasciner le 7e Art. S’il a perdu 15% de ses visiteurs en 2016, Hollywood est arrivé en renfort pour y tourner des films très attendus comme Wonder Woman ou Cinquante nuances plus claires.

Quelles histoires sont filmées au Louvre? Principalement des thrillers, des enquêtes policières. L’une des plus célèbres est Belphégor. Si la version de 1965 avec Juliette Greco n’a pas eu l’autorisation de tourner dans l’enceinte du Louvre, contraignant l’équipe à recréer les intérieurs aux studios de Saint-Maurice (Val-de-Marne), la version de 2001 avec Sophie Marceau a pu filmer les véritables salles du musée. 

« Quand ils ont compris qu’on avait envie de faire un film qui soit à la fois populaire et soigné, ils ont non seulement donné leur accord, mais ils nous ont proposé de passer une nuit dans Le Louvre. C’était magique », a déclaré le scénariste Jérôme Tonnerre, cité par Allociné. Selon lui, « il n’y a pas un jour

View the Original article

Corruption: la justice française enquête sur une vente de sous-marins au Brésil

Publié le samedi 20 mai 2017 à 21h16 à PARIS (FRANCE)

La justice française enquête sur des soupçons de pots-de-vin qui pourraient avoir permis à la France de décrocher fin 2008 une importante commande de sous-marins au Brésil, pour plusieurs milliards d’euros, rapporte samedi Le Parisien.Le parquet national financier (PNF) a ouvert en octobre une enquête préliminaire pour « corruption d’agents publics étrangers » autour de ce contrat signé le 23 décembre 2008, à l’occasion d’une visite de Nicolas Sarkozy, alors président de la République, à son homologue Lula, selon le site internet du journal. Une source proche du dossier a confirmé à l’AFP qu’une enquête était en cours pour des faits de corruption autour d’une commande de sous-marins par le Brésil, sans donner plus de précisions. Contacté par l’AFP, le PNF n’a pour sa part « ni confirmé, ni infirmé » les informations du Parisien. Le Brésil avait, entre autres contrats, commandé quatre sous-marins d’attaque Scorpène. La transaction prévoyait aussi d’importants transferts de technologie. Le Scorpène est un sous-marin d’attaque conventionnel, fabriqué par les chantiers français DCNS, en coopération avec l’industriel espagnol Navantia. Une source de la présidence française avait à l’époque évalué le contrat sur les sous-marins à 6,7 milliards d’euros dont 4,1 milliards pour la France, le reste allant à des entreprises brésiliennes. Selon Le Parisien, le PNF s’interroge sur le versement éventuel de pots-de-vins, suivis de rétro-commissions, à cette occasion. La patronne du PNF, Eliane Houlette, s’est rendue récemment au Brésil, avec toute une délégation dont faisait partie Thomas de Ricolfis, le chef des policiers de l’office anticorruption français (Oclciff). Dans un communiqué du 9 mai, son hôte brésilien, le procureur général de la République Rodrigo Jano, avait évoqué la possibilité de mener des enquêtes conjointes sur des « cas concrets » de corruption « intéressant les deux pays. » L e Brésil est secoué par des scandales de corruption à répétition, visant l’actuel président Michel Temer, mais aussi ses prédécesseurs: l’icône de la gauche Luis Inacio Lula da Silva dit « Lula » (président de 2003 à 2010) et Dilma Rousseff (2010-2016). Lula en particulier est sous le coup de plusieurs procédures judiciaires dans le cadre d’une tentaculaire enquête anticorruption dite « Lavage express ». (Belga)

View the Original article

Corruption: la justice française enquête sur une vente de sous-marins au Brésil

Publié le samedi 20 mai 2017 à 21h16 à PARIS (FRANCE)

La justice française enquête sur des soupçons de pots-de-vin qui pourraient avoir permis à la France de décrocher fin 2008 une importante commande de sous-marins au Brésil, pour plusieurs milliards d’euros, rapporte samedi Le Parisien.Le parquet national financier (PNF) a ouvert en octobre une enquête préliminaire pour « corruption d’agents publics étrangers » autour de ce contrat signé le 23 décembre 2008, à l’occasion d’une visite de Nicolas Sarkozy, alors président de la République, à son homologue Lula, selon le site internet du journal. Une source proche du dossier a confirmé à l’AFP qu’une enquête était en cours pour des faits de corruption autour d’une commande de sous-marins par le Brésil, sans donner plus de précisions. Contacté par l’AFP, le PNF n’a pour sa part « ni confirmé, ni infirmé » les informations du Parisien. Le Brésil avait, entre autres contrats, commandé quatre sous-marins d’attaque Scorpène. La transaction prévoyait aussi d’importants transferts de technologie. Le Scorpène est un sous-marin d’attaque conventionnel, fabriqué par les chantiers français DCNS, en coopération avec l’industriel espagnol Navantia. Une source de la présidence française avait à l’époque évalué le contrat sur les sous-marins à 6,7 milliards d’euros dont 4,1 milliards pour la France, le reste allant à des entreprises brésiliennes. Selon Le Parisien, le PNF s’interroge sur le versement éventuel de pots-de-vins, suivis de rétro-commissions, à cette occasion. La patronne du PNF, Eliane Houlette, s’est rendue récemment au Brésil, avec toute une délégation dont faisait partie Thomas de Ricolfis, le chef des policiers de l’office anticorruption français (Oclciff). Dans un communiqué du 9 mai, son hôte brésilien, le procureur général de la République Rodrigo Jano, avait évoqué la possibilité de mener des enquêtes conjointes sur des « cas concrets » de corruption « intéressant les deux pays. » L e Brésil est secoué par des scandales de corruption à répétition, visant l’actuel président Michel Temer, mais aussi ses prédécesseurs: l’icône de la gauche Luis Inacio Lula da Silva dit « Lula » (président de 2003 à 2010) et Dilma Rousseff (2010-2016). Lula en particulier est sous le coup de plusieurs procédures judiciaires dans le cadre d’une tentaculaire enquête anticorruption dite « Lavage express ». (Belga)

View the Original article

Le FBI enquête sur un haut conseiller de la Maison Blanche

Publié le vendredi 19 mai 2017 à 23h31 à WASHINGTON (USA)

L’enquête du FBI sur les liens entre l’équipe de campagne de Donald Trump et la Russie s’intéresse à un haut responsable actuel de la Maison Blanche, conseiller « proche » du président américain, selon le Washington Post vendredi.

View the Original article