Pertes inhabituelles et démangeaisons, que faut-il faire ?

© SAFORELLE

Plus connues sous le nom de « pertes blanches », les leucorrhées sont des sécrétions vaginales tout à fait normales. Elles apparaissent au moment de la puberté et restent présentes ensuite tout au long de la vie d’une femme. Leur rôle est important puisqu’elles nettoient et lubrifient le vagin. Au moment de l’ovulation, elles aident les spermatozoïdes à remonter jusque dans l’utérus pour féconder l’ovule. D’aspect filaire, les pertes oscillent généralement entre le transparent et le jaune que l’on pourrait qualifier de  » jaune coquille d’œuf « .

Mieux vaut consulter un gynécologue lors d’un changement 

Si leur aspect change, au niveau de la couleur (marron, verdâtre…), de leur texture (crémeuse), ou si elles deviennent malodorantes (odeur de poisson pourri), il est recommandé de consulter un gynécologue. En effet, cela peut être le signe d’une infection, comme une mycose ou une vaginose bactérienne, provoquée par un déséquilibre de la flore vaginale. Un avis médical est donc nécessaire afin d’obtenir un traitement adapté. De la même manière, l’apparition de démangeaisons requiert l’avis d’un professionnel de santé car elles peuvent être le signe d’une pathologie vulvo-vaginale (allergie, vaginose, problèmes de peau jusqu’aux irritations) provoquée par certains produits de toilette.

Quelle est l’attitude à adopter ?

Il existe toutefois des gestes simples à effectuer pour limiter les risques de désagréments :

éviter, par exemple, d’utiliser des protections intimes parfumées ou des déodorants intimes dont la composition peut s’avérer agressiveutiliser un gel lavant intime, sans antiseptique, en complément du traitement prescrit par le médecinpour apaiser les démangeaisons, les gels lavants intimes Saforelle sont déclinés sous plusieurs formes : en mousse légère avec la Mousse Lavante Ultra Douce pour les peaux très irritées1, en texture fluide avec le Soin Lavant Doux2 pour les peaux irritées, best-seller de la marque, ou encore en texture crème plus onctueuse avec le Soin Lavant Ultra Hydratant pour les peaux sèches3.

1) Test d’usage sous contrôle gynécologique réalisé sur 21 femmes de 19 à 68 ans, application sur les zones intimes externes une fois par jour pendant 28 jours,1.02.G_ 28J, 16/09/2015

2) Test d’usage sous contrôle gynécologique réalisé sur 23 femmes de 20 à 70 ans, application sur les zones intimes externes une fois par jour pendant 28 jours, 1.02.G_ 28J, 19/10/2015

3) Test d’usage sous contrôle gynécologique, application sur les zones intimes externes pendant 21 jours-50 femmes, 2016/1728, 28/07/2016

SAFORELLE Partager sur Newsletter Santé Abonnement newsletters à découvrir

View the Original article

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *