Microsoft et l’ONU veulent donner une identité numérique aux 1,1 milliard de sans-papiers

états, régions séparatistes, haut-commissariat aux réfugiés, etc.

Développé par Microsoft, le prototype s’appuie sur une plateforme d’identification biométrique d’Accenture déjà utilisée par l’ONU et son haut-commissariat aux réfugiés. Elle devrait permettre de se connecter aux à des services commerciaux et gouvernementaux par le biais de la blockchain de manière et garantir à ses utilisateurs d’avoir accès aux informations les concernant indépendamment de l’endroit où ils se trouvent.

L’identité, le premier des servicesSi l’accès à l’eau et à la nourriture sont bien évidemment les priorités absolues, l’identité est la clé de l’accès aux services qui permettent le développement.

View the Original article

Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :