Election contestée à Evry : « j’ai été élu », s’agace Valls

  Manuel Valls a été élu député à Evry face à la candidate de la France insoumise, Farida Amrani, le 18 juin 2017 – Thomas Samson / AFP Accusé de tricherie par Farida Amrani, Manuel Valls a réaffirmé lundi sa victoire et a appelé son opposante à utiliser les moyens juridiques qui existent dans le Code électoral si elle souhaite contester ce résultat.

La situation s’envenime entre Manuel Valls, élu député à Evry dimanche soir avec 139 voix d’avance, et la candidate de la France insoumise, Farida Amrani, qui conteste les résultats de l’élection. L’ancien premier ministre a vivement réagi lundi matin aux accusations de tricherie exprimées par son opposante.

« Il y a eu hier une élection. Elle est étroite mais elle est en même temps nette. Ceux qui la contestent ont des moyens juridiques de faire des recours. Et c’est le Conseil constitutionnel qui décide si le recours est accepté. Pour le reste, je m’en tiens au droit. Nous sommes dans un Etat de droit, il y a un Code électoral. J’ai été élu hier et il n’y a pas de matière en plus à contestation », a déclaré Manuel Valls avec fermeté lundi.

Dès dimanche soir, l’annonce de la victoire de l’ancien premier ministre a provoqué quelques débordements à Evry. Lundi matin, Farida Amrani a indiqué qu’elle se rendrait avec son équipe à la préfecture de l’Essonne pour consulter les procès verbaux des bureaux de vote et les cahiers d’émargement afin de vérifier l’exactitude du résultat. Elle assure avoir remarqué des irrégularités dans certains bureaux et pourrait déposer, selon nos informations, un recours dans l’après-midi.

Mélanie Rostagnat 0 Inscrivez-vous à la Newsletter Politique

View the Original article

Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :