Des chercheurs belges développent un diagnostic plus rapide pour la maladie de Charcot

Le Vif 19/06/17 à 15:03 – Mise à jour à 15:03

Source: Le Vif

Des chercheurs de la KU Leuven et de l’hôpital universitaire de Louvain ont trouvé une manière de diagnostiquer plus rapidement la sclérose latérale amyotrophique (ALS), appelée aussi la maladie de Charcot, ont-ils annoncé lundi. Des résultats qui devraient permettre d’avancer le début des soins.

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google

View the Original article

Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :