Baroin: « Macron, ça fait vieillir »

Inscrivez-vous gratuitement à la
Newsletter Politique

OK

François Baroin, espoir de longue date des Républicains, estime avoir été « ringardisé » par Emmanuel Macron.

Qui est « in » et qui est « out »? Voilà 25 ans que François Baroin incarne « la relève » chez Les Républicains. Le capitaine du parti de droite pendant le naufrage (relatif) des législatives, confie au Figaro avoir ressenti un coup de vieux devant l’ascension politique fulgurante d’Emmanuel Macron.

« C’est incontestable qu’il y a une accélération de l’histoire avec Emmanuel Macron. À 52 ans et vingt-cinq ans de vie politique, je suis un homme du monde d’avant; un homme de Cro-Magnon ! »

« Macron, ça fait vieillir », lance le fils chéri de Jacques Chirac, dont il était le porte-parole en 1995. À l’issue d’une campagne législative « sacrificielle », au cours de laquelle il a dû maintenir un semblant d’unité au sein du parti, les rêves de Matignon de l’ancien journaliste se sont éteints. « Je ne vais pas avec mes petits bras arrêter le tsunami et une vague de 30 mètres! », prévient celui qui ne compte pas endosser la responsabilité de la défaite.

« Tourner la page progressivement »

Premier ministre en puissance de Nicolas Sarkozy avant la primaire de la droite, de François Fillon après le rassemblement du Trocadéro, voire d’Emmanuel Macron si son parti était parvenu à imposer une cohabitation, l’homme des tickets est fataliste: « Déjà, en 2010, ça n’était pas passé loin. Après, il y a eu Sarkozy, puis Fillon, la parenthèse avec Juppé et là

View the Original article

Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
%d blogueurs aiment cette page :